Découvrez en quoi l'hypersensibilité fait de vous un super-héros mais aussi le revers de la médaille

L’hypersensible, ce super-héros ?

Temps de lecture : 5 min

L’été est propice à l’introspection et je n’ai pas échappé à la règle. Au détour de nombreux blogs, je suis tombée (sans me faire mal, je vous rassure !) sur un article de Déborah Ward, journaliste anglaise pour le compte du magazine américain, Psychology Today, sur la personnalité dite  » hypersensible « .

Ces mots ont tellement résonné en moi, que mon envie de vous les résumer a été plus forte que d’écrire mes propres mots !!

L’hypersensible, une personnalité complexe

Être hypersensible, c’est se sentir spécial/e voire même étrange, unique mais isolé/e, talentueux/se mais différent/e. Les personnes très sensibles ont un cerveau structuré un peu différemment des autres.

Ils ont la capacité à absorber beaucoup plus d’informations sur le monde qui les entoure, tels que les couleurs, les sons, les odeurs, les goûts et les sentiments des autres. C’est ce que Elaine N. Aron (psychothérapeute américaine, ndlr.) appelle  » la profondeur du traitement « .

En effet, une étude du Dr. Jadzia Jagiellowicz a constaté que les hypersensibles utilisent davantage les parties du cerveau impliquées dans la détection des subtilités.

L’hypersensible, ce super-héros ?

Bien que l’hypersensibilité puisse parfois sembler écrasante, cette capacité naturelle peut également donner aux personnes qui en sont dotées le sentiment d’avoir des pouvoirs spéciaux. En voici quelques-uns :

Reconnaître les vrais sentiments et motivations des autres

La plupart des gens développent un personnage public pour masquer leur véritable identité et leurs véritables émotions. Nous créons souvent cette façade pour cacher nos peurs, notre insécurité, notre colère, notre honte, notre doute de nous-mêmes et notre ressentiment, de manière à pouvoir présenter une image plus forte de soi au monde. Les hypersensibles peuvent généralement voir au-delà de ce camouflage et la vraie personne qui se cache en dessous.

Aider les gens à se comprendre

Les hypersensibles sont très perspicaces, en particulier lorsqu’il s’agit de comprendre les autres. En effet, nous absorbons constamment des informations à leur sujet. Toutefois, nous aimons utiliser cette capacité spéciale pour les aider à comprendre et à se sentir bien dans leur peau. Nous sommes de bons auditeurs et lorsque quelqu’un s’ouvre à nous, nous offrons notre compréhension et non notre jugement.

Montrer de l’empathie

Les hypersensibles ont une capacité inhabituelle à ressentir de l’empathie. Une étude de Bianca Acevedo a révélé que les personnes sensibles manifestaient plus d’activité dans le système des neurones miroirs. Ce dernier nous aide à savoir ce que les autres ressentent et à le ressentir en retour ; que nous ayons ou non vécu une telle expérience.

N’hésitez pas à lire également mon article  » L’empathie, entre bienveillance et souffrance «  !

Être dans la tolérance

L’empathie et la  » profondeur du traitement  » des hypersensibles leur permettent non seulement de comprendre leur propre point de vue, mais également de reconnaître celui des autres. Même lorsque ces derniers divergent, nous pouvons facilement nous mettre à la place de quelqu’un et le comprendre.

L’hypersensibilité, le revers de la médaille

Avoir des qualités et des capacités que les autres n’ont pas peut nous donner le sentiment d’être unique, mais aussi nous faire sentir que nous ne sommes pas à notre place. Malgré leurs nombreux talents uniques et leur personnalité positive, les hypersensibles ont souvent du mal à se sentir bien.

Se sentir inaccepté/e

Être différent, c’est bien, mais ce n’est pas facile. Les êtres humains sont des animaux sociaux et nous avons tous besoin de sentir que nous appartenons à un groupe. Pour de nombreux hypersensibles, ce sentiment d’être différent des autres nous habite depuis notre enfance. Si nous n’acceptons pas cette singularité, nous pouvons facilement sentir que quelque chose ne va pas chez nous, que quelque chose doit être changé et que nous avons des défauts inhérents. Malheureusement, les gens autour de nous peuvent nous encourager à être quelqu’un d’autre. Et cela peut mener au doute de soi, à une faible estime de soi, à la dépression, à l’anxiété et à un manque de confiance en nous-même.

Se sentir isolé/e

Les hypersensibles sont souvent submergés dans des environnements trop stimulants. Partout où il y a trop de bruit, trop de lumière, trop de monde, trop d’énergie, nous courrons vers la sécurité. Et dans notre mode de vie moderne, il est difficile d’éviter ce genre d’environnement trépidant. Pour bon nombre d’entre nous, la solution consiste souvent à ne pas sortir ou à se retirer dans un endroit sûr. Nous restons à la maison, où nous savons que nous contrôlons notre environnement. Nous cherchons par tous les moyens à écarter les distractions et tous les facteurs de stress afin de favoriser notre bien-être et récupérer de la frénésie du monde extérieur. Mais même si nous préférons la paix et la tranquillité, nous aimons toujours nous sentir connectés et sommes souvent obligés de choisir entre  » être seul  » et  » être dépassé « .

Ressentir des émotions négatives

Notre empathie nous permet de comprendre les autres et ce qu’ils ressentent, même s’ils ne le savent pas eux-mêmes. Les hypersensibles sont comme des éponges émotionnelles, absorbant naturellement les sentiments qui nous entourent. Mais lorsque ces émotions sont négatives, nous assumons cette douleur, jusqu’à ce que nous nous sentions paralysés, épuisés et n’avoir plus rien à donner.

Se sentir incompris/e

Les hypersensibles sont généralement des personnes douces et bienveillantes, dotées d’une compréhension, d’une perspicacité et d’une intelligence profonde. Néanmoins, aux yeux des autres, notre personnalité est souvent perçue comme de la fragilité, de la faiblesse, telle une créature sans défense qui a besoin de prendre soin de soi. Ainsi, beaucoup d’hypersensibles ne reconnaissent pas la personne réfléchie, intuitive et capable qu’elle est en réalité.

Pour conclure …

Nous les hypersensibles, sommes-nous des surhumains censés utiliser nos talents particuliers pour aider les autres ? Ou sommes-nous des êtres étranges, peu sûrs, destinés à vivre isolés ?

En tant que personne hypersensibles, je pense que nous pouvons nous sentir comme les deux. Parfois, j’ai l’impression d’avoir des super pouvoirs lorsque je comprends et compatis avec quelqu’un. D’autres fois, quand je discute, je me sens comme une espèce différente que personne ne comprend.

L’hypersensibilité est un trait avec lequel je suis née et c’est quelque chose qui doit être adopté et valorisé. Ce n’est pas toujours facile, mais lorsque vous comprenez qu’il y d’autres personnes comme vous, vous réalisez que vous n’êtes pas aussi étrange et isolé que cela.

Nous faisons partie de la race humaine, comme tout le monde, et nous sommes ici pour montrer aux autres que la compréhension, la compassion, l’empathie et l’humanité sont exactement ce dont ce monde a besoin.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

N’hésitez pas à me laisser vos commentaires et à partager votre expérience, que vous soyez hypersensible ou non !

Belle semaine à tous 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *