les 7 habitudes de ceux qui realisent tout ce qu ils entreprennent

Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent

Temps de lecture : 9 min

Publié en 1989 et vendu à plus de 25 millions d’exemplaires à travers le monde, » Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent  » est l’un des ouvrages incontournables de développement personnel. Même s’il est difficile de résumer en un article cette oeuvre, je tenais à vous en donner un (très) bref aperçu afin de vous aider à réussir tous vos projets, petits ou grands.

Toutefois, n’oubliez pas qu’il ne s’agit pas de vouloir pour avoir et que changer demande du temps et de l’entraînement. Mais si vous respectez ces 7 conseils, la réussite personnelle et/ou professionnelle sera au bout du chemin.

Apprendre et ne pas faire, ce n’est pas apprendre. Savoir et ne pas faire, ce n’est pas savoir. Stephen R. Covey

1.  » Soyez proactif « 

Ou devrais-je dire  » soyez acteur  » de votre vie. Selon Stephen R. Covey, il est nécessaire de prendre conscience que nous sommes responsables de nos propres vies. Nous sommes des êtres capables et libres de choisir les réponses à apporter en toutes circonstances. Aussi, il distingue 2 grandes catégories d’individus : les  » réactifs  » et les  » proactifs ».

  • Les réactifs : souvent affectés par leur environnement, ils justifient tout ce qui leur arrive par la victimisation. Dépendant d’une certaine  » météo sociale « , ils se sentent bien lorsque nous les traitons bien et à l’inverse, se défendent et se renferment si nous les traitons mal. Leur phrase fétiche pourrait être  » si seulement … mais … « .
  • Les proactifs : Même s’ils restent influencés par des événements physiques, sociaux ou psychologiques, ils se dirigent selon les valeurs auxquelles ils croient profondément.

Ce qu’il faut comprendre ici c’est que nous sommes là aujourd’hui en fonction des choix que nous avons fait hier. Ce n’est pas ce qui nous arrive mais la façon dont nous y répondons qui nous fait du bien ou du mal. C’est pourquoi, il faut se pousser à agir et non laisser les choses agir sur nous !

Pour cela, il faut savoir prendre des initiatives et rester à l’écoute de notre langage : au lieu de dire ou vous dire  » je n’y peux rien « , dites plutôt  » examinons les différentes solutions « . Au lieu de  » je dois « , soyez proactif en disant  » je préfère  » ou  » je choisis de « . Soyez dans l’être ( » je peux être plus … ») et non l’avoir ( » Si j’avais … »). Prêter attention à toutes vos phrases et vous verrez si vous êtes plutôt réactif ou proactif !

De plus, nous avons tous des préoccupations : la santé, les enfants, le travail, l’argent … Mais il est important de concentrer ses efforts sur celles dont nous avons le contrôle !!

2.  » Sachez dès le départ où vous voulez aller « 

Pour Stephen R. Covey, le meilleur exercice est celui d’imaginer notre propre enterrement. Si si je vous assure ! L’idée est de visualiser cette scène (qui rappelons le fait partie de la vie) et de réfléchir à ce que nous aimerions entendre sur nous en tant que conjoint, parent,  frère ou sœur, collègue, ami …

Ainsi, grâce à cet exercice, vous toucherez du doigt vos valeurs les plus sincères et saurez alors où vous êtes. Car oui pour savoir où allez, il est nécessaire de savoir d’où l’on part. Beaucoup de victoires sont souvent vides de sens : nous cherchons à gravir les échelons, augmenter nos revenus pour avoir une reconnaissance sociale et puis un jour, nous sommes confrontés à une terrible tragédie et nous rendons compte que finalement nous cherchions autre chose.

Combien d’histoires de ce type entendons-nous régulièrement ? De nombreuses et c’est normal car sans prise de conscience de nos valeurs, nous restons des êtres conditionnés par la société dans laquelle nous vivons, par le socialement acceptable, non ?

Mais attention, à ce stade, il est surtout nécessaire de trouver la direction que nous souhaitons donner à notre vie et non encore de la gérer.

Gérer, c’est faire les choses comme il faut ; diriger, c’est faire ce qu’il faut. Peter Drucker & Warren Bennis

L’auteur nous conseille de créer un  » énoncé de mission personnel « , une sorte de constitution privée des droits de l’homme permettant de régir toutes les lois auxquelles nous ne souhaitons pas déroger.

Pour déterminer notre axe de vie, il convient de faire appel à notre don de l’imagination pour se créer mentalement la vie que nous désirons, dans le respect de nos valeurs. Et pour vous y aider, Stephen R. Covey vous propose des outils pertinents pour examiner votre moi le plus profond.

Achetez le livre à prix tout doux avec notre partenaire Amazon

3.  » Donnez la priorité aux priorités « 

Ici, il est question de concrétiser tout ce qui a été mis en évidence avec les habitudes 1 et 2. Cela concerne notre intégrité, c’est-à-dire notre capacité à prendre des décisions, à choisir les réponses et à agir en fonction de nos valeurs. Savoir se respecter amène la volonté de faire car nous donnons un sens à nos actions. Ainsi, vous saurez associer vos sentiments, vos humeurs, vos pensées à vos valeurs et ne serez plus dans le  » subir « .

Comme le dit Stephen R. Covey,  » il faut posséder une grande volonté personnelle pour parvenir à accomplir des actions lorsque l’on n’en ressent pas l’envie, pour pouvoir obéir à ses valeurs plutôt qu’à ses impulsions ou désirs passagers « .

Ainsi pour donner la priorité aux priorités, il faut concentrer son attention et ses efforts sur les activités de prévention et de planification plutôt que de passer son temps à gérer les échéances, les problèmes ou les crises. Pareto disait  » 20 % des activités produisent 80% des résultats ».

Par exemple, si vous stressez à l’idée de faire le repas chaque jour car vous ne savez pas quoi cuisiner quand votre estomac crie famine, prenez le temps d’établir votre menu de la semaine et de préparer vos repas à l’avance. Vous serez alors moins stressé(e) et le temps consacré à ces actions pourra être redistribué à d’autres tâches.

Apprenez également à dire non aux actions non importantes qu’elles soient urgentes ou pas. N’oubliez pas que nous vivons dans un monde où tout le monde veut tout, tout de suite ! Sachez vous détacher de cela et remettre au centre de votre vie vos propres priorités avant tout !

planifier son temps permet de donner la priorite aux priorites

4.  » Pensez gagnant / gagnant « 

Pour y arriver, vous devez développer 5 éléments essentiels :

Votre caractère

L’intégrité et la maturité sont primordiales. Sachez être à la fois respectueux et compréhensif envers les autres tout en restant ferme ses vos valeurs. Il est nécessaire de comprendre que le succès des uns ne dépends de l’échec des autres et qu’il y en aura pour tout le monde !

La synergie des relations humaines

Ici, il faut prendre conscience que si nous respectons et avons confiance en l’autre, il sera plus facile de se concentrer sur les problèmes que sur les divergences de personnalité ou d’opinion. Sachez également vous entourer ou initier les autres à cette vision du gagnant / gagnant afin qu’ils vous respectent et aient confiance en vous.

Les accords

Déterminez les accords nécessaires à la réussite de votre projet. Identifiez les actions à mener et les délais de réalisation. Fixez les limites nécessaires. Listez les supports humains, financiers, techniques et humains sur lesquels compter. Établissez les normes pour évaluer le chemin parcouru et les conséquences.

Les systèmes

Pour être dans le gagnant / gagnant, il faut se sentir soutenu par un système qui fonctionne dans le même esprit. Il faut apprendre à penser ensemble (ex : dans les tâches ménagères, au travail …). Ainsi, chaque membre connaît ses responsabilités et les assume sans rechigner.

Les processus

Ici, il faut envisager le problème du point de vue de l’autre, le comprendre véritablement. Il est nécessaire d’admettre les préoccupations de chacun. Il faut déterminer des résultats constituant une réelle solution avantageuse pour tout le monde ainsi que les possibilités d’actions pour les concrétiser.

5.  » Cherchez d’abord à comprendre, ensuite à être compris « 

Notre nature est ainsi faites : nous écoutons trop souvent dans l’intention de pouvoir répondre ensuite. Dans ce cas, nous écoutons en filtrant ce que nous entendons avec notre propre vision du monde. Nous y projetons nos propres expériences. Agir ainsi c’est entendre et non écouter avec empathie.

Écouter avec empathie, c’est se mettre véritablement à la place de l’autre, intégrer sa vision du monde pour réellement le comprendre. Toutefois, il ne s’agit pas non plus d’être dans la sympathie ou la compassion. Pour en comprendre les différences, je vous invite à lire mon article L’empathie, entre bienveillance et souffrance.

Que ce soit sur le plan personnel ou non, il faut toujours agir comme un bon professionnel. Tel un médecin ou un vendeur, il faut apprendre à diagnostiquer, comprendre, faire le lien entre les besoins et la solution et parfois accepter que nous ignorons comment faire.

Chercher d’abord à comprendre permet aussi de sortir de nos propres paradigmes et de s’ouvrir à d’autres idées. En effet et comme je le dis souvent, il n’existe pas une réalité mais autant de réalités que d’humains sur cette terre. Une fois ce principe acquis, il vous sera plus simple de vous faire comprendre car vous intégrerez l’autre à ce que vous souhaitez entreprendre.

6.  » Profitez de la synergie « 

La synergie repose sur le respect de nos différences. Tous ensemble, nous pouvons développer nos forces et compenser nos faiblesses. Dans ce type de relation, il est alors plus facile d’ouvrir son cœur et son esprit à de nouvelles possibilités, à de nouvelles solutions.

Alors que les autres continueront de se méfier de tout et de tous, vous serez dans un modèle tourné vers la coopération et l’entraide. Vous deviendrez moins défensif, moins agressif, moins politique, moins égoïste. Vous serez plus ouvert, plus confiant, plus généreux.

Cette nouvelle vision de la vie repose avant tout sur l’amour et le respect d’autrui, plutôt que la possession et le jugement.

7.  » Aiguisez vos facultés « 

S’accorder du temps pour soi reste le meilleur investissement que vous puissiez vous faire et comprends 4 aspects : physique, socio-émotionnel, spirituel et mental. Voyons rapidement en détails ce que cela donne.

L’aspect physique

Il s’agit de faire attention à manger équilibré, savoir se reposer en prévoyant des moments de relaxation et pratiquer une activité physique régulière. Rien ne sert de faire 2 heures de sport 1 fois par semaine. Privilégiez plutôt 30 min chaque jour et pour cela la marche reste le moyen le plus simple à mon sens.

L’aspect socio-émotionnel

Notre sensibilité trouve sa source dans nos rapports avec autrui. Nous nous sentons plus sûrs de nous lorsque nous interagissons avec nos semblables de manière sincère et créative. Nous sommes des êtres interdépendants et avons le besoin de nous sentir utile. Ainsi, ce qui compte ce n’est pas la notoriété de nos actions mais son impact sur la vie d’autrui.

L’aspect spirituel

Il est question ici de trouver des sources d’inspiration qui vous élève au-delà du matériel. Pour ma part, je pratique la méditation et des techniques de visualisation qui me permettent de ressentir un bien-être immédiat. A vous de trouver ce qui vous anime (ex : balade dans la nature, lecture, musique …).

L’aspect mental

Une grande partie de notre développement intellectuel provient de l’école. Mais une fois terminée, beaucoup d’entre nous cesse de nourrir leur cerveau. Nous ne lisons plus, nous n’apprenons plus de nouvelles choses, nous perdons notre esprit d’analyse. Nous passons notre temps libre bien souvent devant la télévision. Selon Stephen R. Covey, il est nécessaire de s’accorder au minimum 1H par jour pour développer votre potentiel.

Retrouvez ce livre sur Amazon :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

02 comments on “Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent

  • Agnès , Direct link to comment

    Article passionnant ! Merci pour le partage, je vais ajouter ce livre à ma liste de livres de chevet 😊 j’ai l’impression qu’il s’agit finalement beaucoup de notre relation aux autres et avec nous même ! Savoir mieux communiquer avec autrui et mieux se connaître soi même.

    • Amandine , Direct link to comment

      Bonjour Agnès,
      Je suis contente si cet article vous a plu 🙂 effectivement au travers de la lecture de ce livre, Stephen R. Covey nous amène à comprendre que nous sommes des êtres interdépendants et que pour réussir nos projets, petits ou grands, il est nécessaire de planifier sa vie et de savoir s’entourer de gens positifs !! N’hésitez pas à me faire votre retour une fois que vous aurez lu ce best-seller !! Excellente journée !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *